Amende de 2000€ pour Banque Locale

Amende de 2 000€ pour Banque Locale

Autorité nationale hongroise pour la protection des données et la liberté de l'information (NAIH)

Banque Locale

Date de l'amende:

31/5/2019

Structure ou entité mise en cause :

Banque Locale

Quelle est la base légale ?

Respect insuffisant des droits des personnes concernées

Détail des faits

Le client d'une banque locale a demandé l'accès aux enregistrements de conversations téléphoniques ainsi qu'aux enregistrements de vidéosurveillance. La banque a fourni les copies des enregistrements des conversations téléphoniques et a également fourni la possibilité de revoir les enregistrements à la banque, mais a refusé de fournir des copies des enregistrements de vidéosurveillance, car les enregistrements contenaient également des données personnelles de tiers. La NAIH a décidé dans cette affaire que la banque n'avait pas respecté les droits des personnes concernées car elle n'avait pas répondu en temps voulu et avait également omis de fournir des copies des enregistrements demandés. Selon la NAIH, le responsable du traitement ne pouvait pas se référer à la protection des données de tiers car les enregistrements CCTV affectaient l'espace public ouvert à chaque client et la banque aurait également pu anonymiser certaines parties des enregistrements.

Articles du RGPD concernés :

Télécharger le document officiel de la décision
👈 Revenir aux sanctions RGPD

S'inscrire à la newsletter RGPD de Leto

Chaque semaine, on parle de votre conformité aux règlements de protection des données personnelles.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Rejoindre